Éducation et formation d’utilisateurs

Lors de la rédaction des processus d’archivage web, j’ai eu à tester les étapes en procédant à l’archivage des documents web cités dans les jugements de la Cour suprême. Pour accomplir ma tâche, j’ai utilisé le logiciel choisi par les gestionnaires de la bibliothèque et de la gestion de l’information, Acrobat pro, pour lequel j’ai acquis une connaissance approfondie. Pour cette raison, ma superviseure de stage m’a demandé d’effectuer la formation de ce logiciel aux personnes responsables de poursuivre le projet, soit les membres de la direction du recueil.

Si l’on exclut la visite de la bibliothèque, c’était la première fois que je devais effectuer une présentation devant une audience qui n’était pas constituée de pairs et de professeurs. J’étais chargée d’expliquer des notions à des personnes, mais sans être évaluée formellement pour mon contenu. Le principal indicateur de la réussite de ma communication ne serait donc pas une note, mais la compréhension des personnes venues assister à la formation. Avec la collègue chargée d’expliquer le projet, nous avons fait plusieurs répétitions devant nos gestionnaires pour nous assurer que notre présentation couvrait tous les points importants et pour retravailler les passages moins bien présentés.

Au cours de cette préparation, j’ai appris à adapter mon contenu aux destinataires, puisque ces derniers n’étaient ni spécialistes en sciences de l’information, ni spécialistes en gestion de documents selon les normes de l’archivage web, contrairement à l’audience devant laquelle j’avais l’habitude de présenter. De plus, j’étais si habituée au processus d’archivage, puisque je le faisais depuis plusieurs semaines déjà, que j’avais tendance à oublier d’expliquer certaines étapes. Ma superviseure, ayant une expérience certaine en formation, m’a montré comment bien déconstruire un processus afin de le faire comprendre le mieux possible.

Le jour de la formation, j’étais confiante parce que nous nous étions bien préparées et que nous avions eu tout le soutien des gestionnaires. Lors de la présentation, nous avons eu quelques questions des personnes présentes, ce qui nous a fait comprendre que notre présentation les intéressait. À la fin de la séance, nous avons offert des séances de formation pratique, au cours desquelles les membres de la direction du recueil allaient effectuer eux-mêmes les étapes pour détecter les endroits les moins clairs du processus. Tous les membres du recueil concernés par le projet ont assisté à ces formations pratiques, et nous ont fait savoir leur contentement par rapport aux formations reçues. Ils nous ont affirmé se sentir en mesure de compléter le processus à la fin des séances de formation.

Dans le cadre d’une carrière en enseignement, les apprentissages que j’ai faits en donnant de la formation lors de mon stage sont inestimables. En effet, présenter devant un auditoire général m’a appris le processus de vulgarisation nécessaire à un enseignement de qualité. De plus, j’ai compris, dans un contexte pratique, que la décomposition d’un problème peut s’avérer plus complexe qu’il n’y paraît. La compréhension de ces notions m’incitera à porter une attention particulière à la manière de disposer l’information que je voudrai communiquer, de façon à m’assurer de couvrir tous les points importants de la notion traitée.